jeudi 2 février 2017

Nouveauté 2017 à Cap Rocat

Depuis que cette forteresse majorquine a vu naître un hôtel en ses murs, on lui a déjà attribué tous les superlatifs…


En 2017, Cap Rocat sublime encore son offre avec la création de son spa, qui comme tout le reste de l'hôtel, ne ressemblera à aucun autre au monde. 

Il faut imaginer... Sculpté dans les profondeurs de la forteresse entre d'immenses murs de roche calcaire de plus de douze mètres de hauteur, Cap Rocat Spa accueille une piscine d'eau salée de 25 mètres au-dessus de laquelle une majestueuse verrière laissera filtrer tantôt la lumière du soleil tantôt celle des étoiles.

À côté, de nombreux lits traditionnels majorquins isolés par de grands rideaux composent une salle de détente de caractère, parfaite pour se mettre en condition pour son soin ou pour en prolonger les effets.

Fidèles à la promesse de Cap Rocat, les soins prodigués puisent leur inspiration dans le concept de « luxe simple » si cher à son propriétaire et créateur, l'architecte Antonio Obrador. Ainsi, la carte du spa privilégie les traitements sur-mesure, composés de produits naturels locaux, pour que chacun puisse lâcher prise et se rapprocher de son meilleur équilibre personnel. Agrumes, amandes, coings ou encore huile d'olive entrent dans la composition des rituels proposés. Enfin, pour un spa avec vue, l'ancien mirador de Cap Rocat demeure dédié au bien-être. Un must pour apprécier un massage face à la Méditerranée.
  
Cap Rocat Spa : 1 piscine d'eau salée de 25 mètres par 4 mètres. 1 salle de détente. 5 salles de soins. Soins signature : le gommage revitalisant Cap Rocat à base de coing, d'huile de coco et de papaye et le soin du visage à l'Aloe Vera, idéal pour réhydrater la peau après une exposition au soleil.

 Cap Rocat, c'est un doux refuge…

Cette ancienne forteresse située dans l'espace le plus préservé de la baie de Palma de Majorque, cache un hôtel d'exception. Ici, on est protégé de tout, sauf de l'infiniment bleu du ciel, de la Méditerranée et des piscines taillées dans la roche. Au gré des 29 chambres, le luxe s'exprime avec caractère et simplicité.

Sous les plafonds voûtés, Antonio Obrador réussit un subtil mélange de tissus de l'île, tapis orientaux, photos vintage en noir et blanc et grands miroirs pour rehausser l'atmosphère sereine et le charme des lieux. On peut simplement rester là, profiter de l'instant présent. Ou pourquoi pas, faire route vers le nord au volant d'un cabriolet de collection, et traverser les petits villages qui semblent figés dans le temps.

A partir de 350 euros la nuit. Saison 2017, à partir du 15 mars.

Informations : www.caprocat.com



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire