mardi 28 février 2017

50ème anniversaire du « Summer of Love » !

A l'occasion du 50ème anniversaire du « Summer of Love », célébrant la naissance, en 1967, de la culture contestataire hippie à San Francisco, le Flower Power fait son revival !


Cet été-là, des milliers de personnes en quête de sens et de paix étaient unies par un seul et même slogan : « LOVE ». 4 lettres toutes simples mais qui symbolisent toujours, 50 ans plus tard, les valeurs de liberté et de tolérance de la Californie, terre d'accueil de tous les rêveurs. 

Au-delà des grands événements anniversaire de cet été mythique, certaines communautés et villages gardent jalousement leur mode de vie alternatif et sont devenues des QG pour les babas cool du monde entier, mais aussi les prescripteurs de tendance qui se nourrissent de ce lifestyle unique dans des domaines aussi variés que la déco, la food, le bien-être... Détox, retraites, yoga, boho-chic : autant de mots à la mode qui sont souvent inspirés de ces communautés discrètes aux préceptes avant-gardistes.

Découvrez le côté hippie du Golden State !

L'enclave hippie 2.0 : Ojai

Nichée dans une vallée entre Santa Barbara et Los Angeles, la ville d'Ojai est un étrange creuset spirituel où se mêlent, depuis les années 20, artistes, rebelles, gourous et personnalités avant-gardistes, attirés par les prétendues forces électromagnétiques des lieux. Une nouvelle génération de rêveurs a pris la relève en remettant l'idéal hippie au goût du jour, tandis que la ville interdisait les chaînes de maga instagramesque », retraites spirituelles, boutiques New Age et foires DIY poussent comme des champignons magiques et attirent la nouvelle scène hollywoodienne venue s'y retirer en toute discrétion sins afin de soutenir la création d'initiatives locales. « Farmers Markets », petits hôtels familiaux à la déco «

La retraite barrée : Esalen Institute

Perché sur les falaises escarpées de Big Sur, ce lieu chéri du gratin hollywoodien propose des rituels de soin New Age ainsi que pas moins de 500 ateliers dédiés - la

Le bon hôtel

Caravan Outpost (voir photo ci-dessus), un ancien garage transformé en  concept-store / camp de caravanes vintage (« airstreams »). Les voyageurs de tous horizons s'y rencontrent autour d'un feu de camp et partagent leurs repas autour de la grande table d'hôtes.

Le bon spot

Les bains naturistes dans les sources chaudes naturelles, que l'on peut tester même en ne résidant pas à l'hôtel, à condition de s'y rendre entre 1h et 3h du matin. Nuit blanche mémorable garantie !

L'événement revival à ne pas manquer : le concert anniversaire du "Summer Of Love"

Durant l'été 1967, des milliers de jeunes du monde entier se réunissaient librement sur le campus de Berkeley, au Golden Gate Park et à Haight-Ashbury, pour une nouvelle expérience sociale, faisant découvrir au public la contre-culture hippie. 50 ans après, la Californie célèbre  ce « Summer Of Love », en organisant des événements revival à travers tout l'Etat, et dont le point d'orgue sera un concert géant au Golden Gate Park de San Francisco le 4 juin prochain. L'occasion rêvée d'arborer lunettes rondes et couronnes de fleurs et de reprendre en chœur la chanson écrite pour l'occasion par The Mamas & The Papas : « If you're going to San Francisco, be sure to wear some flowers in your hair...If you're going to San Francisco, Summertime will be a love-in there...» Le quartier où tout a commencé :

Haight-Ashbury

San Francisco, a accueilli environ 100 000 jeunes et moins jeunes venus goûter à la culture hippie, qui contribuèrent à faire de ce quartier une enclave gay et bohème. Revivez cette ambiance très Peace & Love au cours d'une séance shopping haute en couleurs dans les boutiques vintage du quartier. Les invraisemblables tenues de Piedmont Boutique, parfaites pour une soirée drag queen ou disco,* combleront les amateurs de fripes et de trouvailles insolites.

Informations :  www.visitcalifornia.fr 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire