mercredi 25 janvier 2017

Du côté de Minorque

Torralbenc emporte ses hôtes sur le légendaire Cami de Cavalls, pour une chevauchée au grand galop à travers l'île et sa beauté naturelle… 


Classée Réserve de la biosphère par l'UNESCO, Minorque est restée l'île la plus sauvage de l'archipel des Baléares. Riche d'une nature exceptionnelle avec ses calanques aux eaux d'un bleu intense, sa végétation méditerranéenne, ses plages dorées et ses villages blanchis à la chaux, l'île est également empreinte d'une histoire unique entre l'Homme et les chevaux. 

Pour admirer tous ces trésors, Torralbenc propose à ses hôtes d'emprunter le célèbre Cami de Cavalls (Le Chemin des Chevaux), un sentier de 185 kilomètres autour de l'île, érigé au XVème siècle afin de se protéger des invasions du célèbre pirate Barberousse puis des invasions anglaises et françaises au XVIIIème siècle.

Si le chemin se découvre habituellement à pieds ou en vélo, c'est à cheval que Torralbenc offre de partir à l'assaut de ces paysages à couper le souffle. Profondément ancré dans le patrimoine culturel et historique de Minorque, Cami de Cavalls abrite les meilleurs passages secrets pour s'approcher au plus près de son cœur parfois inaccessible. Au rythme des pas cadencés de leurs montures, les cavaliers appréhendent tour à tour les étendues sauvages ouvertes sur l'horizon, les criques escarpées, les dunes, les vallées verdoyantes mais aussi les marais et les lacs de cette île si surprenante.

Pour offrir ce goût de liberté à tous ses hôtes, Torralbenc a imaginé les plus belles balades adaptées à tous les niveaux et toutes les envies, toujours accompagnées de moniteurs pour une découverte des plus authentiques. Les plus aguerris peuvent également réaliser le tour de l'île complet en compagnie de leurs chevaux au gré d'étapes disséminées durant toute une semaine.

3 jours / 2 nuits en chambre avec vue mer, incluant une promenade à cheval par personne et les petits-déjeuners. À partir de 684 euros 

Informations  : www.torralbenc.com

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire